Mazda relève son objectif de chiffre d'affaires pour 2014-2015 après neuf mois solides

Mazda a de nouveau relevé son estimation de chiffre d'affaires annuel, fort d'une progression de ses ventes à l'étranger et d'effets de change favorables. Il a en outre confirmé ses autres objectifs.

Pour l'ensemble de l'exercice qui s'achèvera fin mars 2015, Mazda vise désormais des revenus de 2 980 milliards de yens (22,3 milliards d'euros, + 10,7 %), alors qu'il tablait auparavant sur 2 930 milliards (21,9 milliards d'euros). Il prévoit un volume de ventes de 1,4 million d'unités sur l'année, en hausse de 5 %.

Sur les neuf premiers mois (avril-décembre) de l'exercice, Mazda a vu ses ventes en volume baisser de 12 % au Japon, où les consommateurs ont freiné leurs dépenses après une hausse de la TVA le 1er avril dernier. Mais le groupe a progressé de 11 % en Amérique du Nord, de 16 % en Europe et de 10 % en Chine. Le constructeur indique qu'il a "récolté les fruits de réformes structurelles", a également souligné le succès de son crossover CX-5 et de la compacte sportive Mazda 3. Le chiffre d'affaires sur neuf mois est ressorti en hausse de 13,1 %, à 2 193 milliards de yens (15,6 milliards d'euros), gonflé par la dépréciation du yen notamment. Le bénéfice opérationnel a augmenté de 22 %, à 152 milliards de yens (1,14 milliard d'euros), et le bénéfice net a bondi de 70 %, à 131,5 milliards de yens (940 millions d'euros).

Mazda est ainsi en mesure d'atteindre ses prévisions annuelles. Il table sur un bénéfice d'exploitation de 210 milliards de yens (1,57 milliard d'euros, + 15 %) et un bénéfice net de 160 milliards de yens (1,19 milliard d'euros, + 18 %). (AFP 4/2/15)

Juliette Rodrigues