Mazda mise sur la combustion interne en attendant l'amélioration des propulsions électriques

Jeff Guyton, président de Mazda pour la région Europe, a rappelé lors d'une conférence à Barcelone que l'objectif de ventes de 1,5 million d'unités dans le monde en 2016 demeurait plus que jamais d'actualité après un exercice 2013-2014 où le constructeur a vendu 1,33 million de voitures, en hausse de 8 %.

Pour atteindre ce volume, et améliorer ses résultats, Mazda pourra compter sur sa technologie Skyactiv mais aussi sur son internationalisation grandissante, avec notamment une nouvelle usine au Mexique.

"On nous a répété maintes et maintes fois que seuls les gros groupes pourraient survivre dans ce secteur cyclique à forte densité capitalistique. Mais chez Mazda, nous avons trouvé des moyens innovants de prospérer en défiant les conventions pour aller de l'avant", se félicité M. Guyton.

"Les appareils électriques, les smartphones et les groupes propulseurs hybrides ne cessent de s'améliorer, tant en termes de performances, de fiabilité que de prix de revient", a-t-il souligné. Nous avons donc décidé dans un premier temps d'améliorer la combustion interne, et d'ajouter progressivement des dispositifs électriques, à mesure qu'ils deviendront plus performants, plus rapides, plus légers et plus économiques", conclut-il. (JOURNAL DE L'AUTOMOBILE 9/7/14)

Juliette Rodrigues