Mazda a atteint ses objectifs financiers en 2014-2015

Sur l'exercice clos fin mars 2015, Mazda a enregistré un chiffre d'affaires de 3 033,9 milliards de yens (23,5 milliards d'euros), en hausse de 12,7 %, alors qu'il visait moins de 3 000 milliards. Son bénéfice d'exploitation, amplifié par des réductions de coûts, a pour sa part atteint 202,9 milliards de yens (1,56 milliard d'euros), en hausse de 11,4 %, et son résultat net 158,8 milliards (1,22 milliard d'euros), en progression de 17 %.

Mazda a écoulé 1,397 million de véhicules dans le monde en 2014-2015, en hausse de 5 %. Même si Mazda a vu ses ventes diminuer de 7,8 % au Japon, à 225 000 unités, en raison de la hausse de trois points du taux de TVA en avril 2014, il signale qu'une reprise s'est dessinée en fin d'exercice grâce à la sortie de nouveaux modèles.

En Amérique du Nord, ses ventes ont augmenté de 8,9 %, 425 000 unités, portées par les Mazda 6, CX-5 et Mazda 3 notamment. En Europe, la Mazda 3 a joué les locomotives et entraîné une croissance de 10,8 %, à 229 000 unités. En Chine, les ventes ont progressé de 9,2 %, à 215 000 unités, et dans le reste du monde, elles ont également réalisé de belles performances, affichant une hausse de 3,4 %, à 303 000 unités.

Pour l'année débutée le 1er avril 2015, Mazda table sur un chiffre d'affaires en progression de 7,1 %, à 3 250 milliards de yens (25,1 milliards d'euros), et des ventes en hausse de 6,6 % en volume, à 1,49 million d'unités. Son bénéfice d'exploitation devrait augmenter de 3,5 %, à 210 milliards de yens (1,6 milliard d'euros), mais le bénéfice net risque de reculer de 11,8 %, à 140 milliards (1,08 milliard d'euros). (AFP 24/4/15)

Juliette Rodrigues