Maxime Picat fait le point sur la montée en gamme de Peugeot

Dans un entretien accordé à AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (6/11/13), Maxime Picat, directeur général de Peugeot, explique que la marque compte tirer plus de bénéfices de ses véhicules et monter en gamme en ajoutant des versions de haut de gamme à chaque modèle plutôt qu’en créant une nouvelle ligne dédiée. Il souligne également que la nouvelle 308 dispose d’une meilleure valeur résiduelle que celle de la Volkswagen Golf, leader du segment.

M. Picat évoque par ailleurs le rôle de la 301, berline à prix abordable vendue en Afrique du Nord, en Turquie, en Europe de l’est et en Russie. « Nous l’avons aussi lancée au Mexique et le Chili et l’Argentine vont suivre. Nous prévoyons d’exporter environ 90 000 unités par an depuis Vigo, en Espagne. Nous la produirons et la vendrons en Chine, et cela fera 60 000 à 70 000 unités de plus par an. La 301 pourrait représenter 150 000 unités par an dans le monde », indique-t-il, ajoutant que Peugeot n’a en revanche pas l’intention de fabriquer une 201 ou une 401, car il pense qu’il n’y aurait pas de marché pour de tels modèles.

M. Picat indique enfin que Peugeot souhaite qu’il y ait une forte différenciation entre les marques. Il souligne à titre d’exemple que les prochaines Peugeot 107, Citroën C1 et Toyota Aygo seront beaucoup plus différenciées que les modèles actuels.

Alexandra Frutos