Malgré des performances significativement...

Malgré des performances significativement améliorées, notamment en termes d’émissions de CO2, et un design plus affirmé, la toute nouvelle Toyota Prius n’arrive pas sur le marché dans un contexte très favorable. En effet, les ventes mondiales de véhicules hybrides essence ont tendance à s’éroder en raison notamment de la baisse des prix des carburants à la pompe. Toyota prévoit désormais que les ventes de sa Prius s’établiront à 300 000-350 000 unités par an, au lieu des 350 000 à 400 000 estimées auparavant. (Journal de l'Automobile)

Juliette Rodrigues