Mahle veut revenir à la semaine de 40 heures

L’équipementier allemand Mahle veut revenir à la semaine de 40 heures (contre 35 heures actuellement), sans compensation salariale, afin de réduire ses coûts salariaux de 15 %.

Mahle envisage également de réduire les primes de Noël et de vacances et à l'inverse d'augmenter le taux d'intérimaires qu'il emploie.

Le syndicat IG Metall a vivement critiqué les mesures envisagées par l'équipementier, précisant que « Mahle [était] un groupe sain et enregistrant une croissance de ses résultats » et n'ayant donc aucune raison de détériorer les conditions de travail de ses salariés. (AUTOMOBILWOCHE 26/11/14)

Cindy Lavrut