Mahle ne s'intéresse pour l'instant pas aux technologies de conduite autonome

Wolf-Henning Scheider, président de Mahle, a indiqué que l’équipementier ne s’intéresserait pas - à moyen terme - aux technologies de conduite autonome. M. Scheider a souligné que ce domaine n'était actuellement pas crucial pour Mahle, qui se concentre sur ses activités dans les composants de moteurs, les filtres et les systèmes thermiques. En outre, l'équipementier s'est également lancé dans les transmissions et moteurs électriques. (AUTOMOBILWOCHE 7/9/15)

Cindy Lavrut