Mahle-Behr France mettrait fin à son accord de compétitivité

Mahle-Behr France, basé à Rouffach (Haut-Rhin), a décidé de ne pas reconduire son accord de maintien dans l'emploi (AME), conclu il y a deux ans, qui n'a pas restauré la compétitivité du site, a-t-on appris le 15 septembre de source syndicale. La direction du fabricant de climatiseurs pour l'automobile aurait décidé de mettre fin à l'accord de maintien dans l'emploi conclu en 2013, à compter de son expiration le 1er octobre, estimant que le texte n'avait pas permis de restaurer la compétitivité du site comme il en poursuivait l'objectif, a indiqué Denis Pieczynski, délégué Unsa, à l'issue d'une réunion extraordinaire du comité d'entreprise. (AFP)

Alexandra Frutos