Mahindra envisage un premier investissement en France

Mahindra, deuxième groupe industriel indien, envisage d'effectuer un premier investissement en France, a déclaré le 17 février à l'Elysée son patron, Anand Mahindra. Il a cité de « nombreux avantages de la France », comme ses « infrastructures remarquables, son peuple très innovant, sa démographie » et affirmé que « les chiffres [montraient] qu'il y [avait] moins de grèves et de jours de travail perdus en France qu'aux Etats-Unis et au Royaume Uni ». (AFP)

Alexandra Frutos