MM. Pischetsrieder et Bernhard démentent avoir été impliqués dans le scandale VW

Bernd Pischetsrieder, président du groupe Volkswagen entre 2002 et 2006, et Wolfgang Bernhard, patron de la marque éponyme entre 2005 et 2007, démentent avoir été impliqués dans le scandale qui affecte actuellement le constructeur allemand.Les manipulations des niveaux d'émissions des véhicules diesel du groupe Volkswagen ont pourtant débuté lorsque les deux hommes étaient en poste au sein du groupe allemand. (AUTOMOTIVE NEWS EUROPE 6/10/15)Par ailleurs, ce scandale implique de nombreux changements au sein de la direction de Volkswagen, comme cela a déjà été observé avec les suspensions d'Ulrich Hackenberg, responsable du développement d’Audi, Heinz-Jakob Neußer, responsable de la recherche et développement de la marque Volkswagen et Wolfgang Hatz, responsable du développement de Porsche (cf. revue de presse du 29/9/15).Au total, au moins 10 cadres auraient déjà été démis de leurs fonctions. En outre, une nouvelle structure de gouvernance sera mise en place au premier trimestre de 2016. Malgré la volonté de Volkswagen de déterminer les responsables de cette tromperie, le constructeur ne veut pas donner hâtivement de noms, afin d'éviter une « chasse aux sorcières ». (AUTOMOTIVE NEWS, ZEIT 5/10/15)

Cindy Lavrut