MAN table sur une croissance de 20 % en 2015

Le constructeur d’autobus et de poids lourds MAN, qui appartient au groupe Volkswagen, a réalisé un chiffre d'affaires de 489,8 millions d'euros en France l’an dernier (dont 328,7 millions d'euros sur le marché des camions, 54,3 millions sur celui des autobus et autocars, et 106,7 millions sur celui des pièces et services) et table sur une croissance de 20 % en 2015.

MAN Truck & Bus France a précisé lors d'une conférence de presse organisée le 7 janvier avoir réalisé, dans les camions, « 10,2 % de parts de marché, [gagné] 0,6 point par rapport à 2013 et fait mieux que ses objectifs annoncés de 10 % ». Pour 2015, son objectif est d'atteindre 11 % de parts de marché.

Dans l'Hexagone, 37 350 poids lourds de plus de 6 tonnes ont été vendus par l'ensemble des constructeurs l'an passé, en baisse de 13 %, a souligné MAN, qui « estime le marché 2015 à 40 000 unités, soit une croissance de 7 % par rapport à 2014 ».

MAN a par ailleurs indiqué avoir réalisé en 2014, sur le marché des bus et autocars, « une part de marché de 4,9 %, sur un volume de 4 950 unités ». « En 2015, sur un marché estimé à plus de 6 000 unités, MAN Truck & Bus France se fixe un objectif de 7 % », a-t-il poursuivi. Le développement du marché des autobus urbains hybrides et au gaz, ainsi que l’obligation de disposer de ceintures de sécurité dans les autocars scolaires à partir du 1er septembre, devraient permettre au constructeur d'atteindre cet objectif.

Enfin, la loi Macron, qui prévoit la libéralisation du marché de l'autocar, « devrait nous permettre d'avoir un effet très positif sur le marché des cars de ligne », a ajouté le directeur général de MAN Truck & Bus France, Jean-Yves Kerbrat. (AFP, JOURNALAUTO.COM 7/1/15)

Alexandra Frutos