MAN envisage d'avoir recours au chômage partiel

MAN envisage d’avoir recours au chômage partiel dans ses usines de Munich et de Salzgitter au second semestre, en raison d’une baisse de la demande de poids lourds en Europe. Depuis janvier, le marché européen des poids lourds s'est contracté d'environ 15 %, avec un recul plus important en Allemagne. MAN avait donc déjà mis en place des journées chômées au premier trimestre, concernant 6 000 de ses salariés. (AUTOMOBILWOCHE 10/4/13)

Cindy Lavrut