MAN envisage d'avoir recours au chômage partiel

MAN envisage d'avoir recours au chômage partiel au second semestre, en raison d'une baisse de la demande de poids lourds en Europe. (Automobilwoche)

Cindy Lavrut