MAN a dévoilé un plan de réorganisation de sa production en Europe

MAN a dévoilé un plan de réorganisation de sa production en Europe, qui devrait se traduire par la suppression de 1 800 postes d’ici à 2017 (1 400 emplois administratifs et 400 au niveau de la production).Ces suppressions d'emplois devraient se faire principalement sous la forme de départs volontaires, de départs en pré-retraite et de non-remplacement des places vacantes. Ainsi, aucun licenciement sec n’est prévu. Au cours des prochaines années, MAN prévoit de réorganiser les activités des 4 sites de production de sa division Truck & Bus en Europe, situés à Munich et Salzgitter (Allemagne), Steyr (Autriche) et Cracovie (Pologne). Afin d'éviter les doublons, MAN prévoit notamment de transformer son usine de Salzgitter. Le site, qui produit actuellement les châssis des poids lourds TGX et TGS, fabriquera des composants. La production des châssis sera en partie rapatriée dans l'usine de Munich.Le coût de cette réorganisation devrait se limiter à « un montant à trois chiffres en millions d'euros dans le bas de la fourchette », estime MAN. (AFP, AUTOMOBILWOCHE, FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG, HANDELSBLATT 24/6/15)

Cindy Lavrut