M. Zetsche craint les conséquences du scandale Volkswagen

Dieter Zetsche, président du groupe Daimler, craint que le scandale Volkswagen entraîne un durcissement des réglementations concernant les immatriculations des voitures diesel. Or, près de 70 % des voitures que le groupe Daimler vend en Europe sont dotées d’un moteur diesel.Par ailleurs, M. Zetsche a estimé qu'il était impossible d'atteindre les objectifs européens de réduction des émissions de CO2 sans le diesel. Le dirigeant s'est également dit convaincu que l'image de marque de l'industrie automobile allemande ne serait pas durablement affectée par l'affaire Volkswagen. (FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG 5/11/15)

Cindy Lavrut