M. Wissmann (VDA) estime que l'objectif de réduction des émissions de CO2 n'est réalisable que si les ventes de voitures électriques décollent

En marge du Salon de Francfort, Matthias Wissmann, président du VDA (association de l’industrie automobile allemande), a déclaré que l’objectif de réduction des émissions de CO2 (à 95 g/km d’ici à 2020) ne serait réalisable que si les ventes de voitures électriques décollent.

M. Wissmann a par ailleurs indiqué que l'électromobilité n'était plus une vision futuriste, mais une réalité, des modèles électriques circulant déjà. En effet, d'ici à la fin de 2014, les constructeurs allemands proposeront 16 véhicules de série 100 % électriques. Le Salon est une vitrine pour ces nouveaux modèles.

Dieter Zetsche, président de Daimler, a indiqué pour sa part que l'industrie automobile amorçait le virage vers l'électromobilité, et qu'il s'agissait plus d'une évolution de la filière que d'une révolution.

Par ailleurs, le président du VDA a précisé que 1 098 exposants étaient présents cette année au Salon de Francfort (contre 1 012 exposants en 2011). Il espère en outre que le nombre de visiteurs cette année égalera celui de la précédente édition (928 000 visiteurs en 2011). (AUTOMOBILWOCHE, HANDELSBLATT 9/9/13)

Cindy Lavrut