M. Wissmann (VDA) estime qu'un accord de libre-échange entre Etats-Unis et Europe permettrait d'économiser un milliard d'euros

Matthias Wissmann, président du VDA (association de l’industrie automobile allemande), estime qu’un accord de libre-échange entre Etats-Unis et Europe permettrait aux constructeurs allemands d’économiser un milliard d’euros de taxes douanières par an.

M. Wissmann a également rappelé que près de 40 % des ventes d'automobiles dans le monde étaient réalisées sur les marchés européen et américain, bien qu'un accord de libre-échange n'existe pas encore entre ces deux marchés.

Néanmoins, le VDA estime que la mise en place d'un accord de libre-échange n'est qu'une première étape et qu'une uniformisation des normes devrait également être étudiée.

En effet, M. Wissmann estime qu' « il est incompréhensible que les constructeurs doivent développer et produire des rétroviseurs, des clignotants ou encore des pare-chocs différents pour les Etats-Unis et pour l'Europe ». Une uniformisation de ces normes techniques permettraient des économies (en termes de coûts de développement et de production) de plusieurs milliards d'euros par an. (AUTOMOBILWOCHE 18/9/13)

Cindy Lavrut