M. Winterkorn (VW) s'est dit « infiniment désolé »

Dans une allocation vidéo diffusée hier sur le site de Volkswagen, Martin Winterkorn, président du groupe allemand, s'est dit « infiniment désolé » pour la « faute » commise par le constructeur, qui a doté 11 millions de modèles diesel d'un logiciel permettant de truquer les tests antipollution. Par ailleurs, Volkswagen a pour l'instant démenti des rapports stipulant que M. Winterkorn allait être remplacé par Matthias Müller, président de Porsche. (Ensemble de la presse)

Cindy Lavrut