M. Reithofer (BMW) estime que l'essor de l'électromobilité est essentiel pour atteindre des émissions de 95 g de CO2/km

Norbert Reithofer, président de BMW, estime que l'essor de l'électromobilité est « essentiel » pour réussir à atteindre l'objectif européen de réduction des émissions de CO2 (à 95 g/km d'ici à 2020). En outre, il a indiqué que les objectifs prévus pour 2025 (68 çà 78 g/km) seraient irréalisables sans un développement de l'électromobilité.

M. Reithofer a donc appelé la Commission européenne à mettre en place des supercrédits (au moins facteur 2) afin d'encourager la production de véhicules électriques. Grâce aux supercrédits, les véhicules électriques compteraient au moins deux fois plus que les véhicules traditionnels dans le calcul des émissions moyennes des flottes des constructeurs. (AUTOMOBILWOCHE 28/10/13)

Cindy Lavrut