M. Piëch négocie son retrait de Volkswagen

Ferdinand Piëch, ancien président du conseil de surveillance du groupe Volkswagen, négocie actuellement la vente de « l’essentiel » de ses actions dans Porsche SE, la holding qui détient une participation majoritaire dans le groupe Volkswagen.M. Piëch détient actuellement 14,7 % des actions de Porsche SE. Les membres des familles Porsche et Piëch, qui veulent conserver leur influence sur le groupe allemand, ont un droit d'option prioritaire sur les actions actuellement détenue par M. Piëch. Le fait que M. Piëch négocie en vue de céder ses actions au sein de Porsche SE est un nouveau développement dans le conflit entre M. Piëch et la direction à la fois du groupe Volkswagen et de la holding Porsche SE. La semaine dernière, la presse allemande avait indiqué que Ferdinand Piëch pourrait perdre son poste au sein de la holding Porsche SE, ce qui était son dernier lien avec Volkswagen (cf. revue de presse du 13/3/17).Si M. Piëch cède effectivement sa participation dans Porsche SE, Wolfgang Porsche, porte-parole de la famille gouvernante, a déclaré qu'il envisageait d'accorder un plus grand rôle à la nouvelle génération. (AFP, SÜDDEUTSCHE ZEITUNG, ZEIT 17/3/17, SPIEGEL 17 ET 19/3/17, HANDELSBLATT 18/3/17, AUTOMOTIVE NEWS EUROPE 19/3/17)

Cindy Lavrut