M. Piech déclenche une crise de gouvernance chez Volkswagen

Ferdinand Piech, président du conseil de surveillance de Volkswagen, a déclaré le 10 avril avoir « pris ses distances » avec Martin Winterkorn, le président du directoire, déclenchant une crise de gouvernance au sein du groupe allemand.M. Winterkorn, qui dirige Volkswagen depuis 2007 et dont le mandat ne se termine que fin 2016, a fait savoir qu'il était déterminé à défendre son poste. Il a reçu au sein du conseil de surveillance des marques de soutien du représentant des salariés Bernd Osterloh, du ministère des Finances du Land de Basse-Saxe, qui contrôle un cinquième des droits de vote de Volkswagen, mais aussi de Wolfgang Porsche, cousin de M. Piech et représentant de la holding Porsche Automobil SE, qui détient 51 % des actions ordinaires de Volkswagen. « Les propos du Docteur Piech reflètent son opinion personnelle », a déclaré M. Porsche dans un communiqué. (AUTOMOTIVE NEWS EUROPE 12/4/15, ECHOS 13/4/15)

Frédérique Payneau