M. Piëch aurait empêché M. Winterkorn de devenir président du conseil de surveillance de Volkswagen

Ferdinand Piëch, bien qu’ayant quitté son poste au sein de Volkswagen, aurait empêché Martin Winterkorn de devenir président du conseil de surveillance de Volkswagen (un poste qui devrait finalement échoir à Hans Dieter Pötsch ; voir la revue de presse du 4/9/15), ce qui témoigne de l’influence que conserve M. Piëch au sein du groupe allemand.

M. Winterkorn, qui briguait le poste de président du conseil de surveillance, verra en revanche son contrat en tant que président du directoire prolongé jusqu'en 2018 (cf. revue de presse du 3/9/15).

Volkswagen a refusé de s'exprimer à ce sujet, estimant qu'il s'agissait de spéculations, et a précisé que la prolongation du contrat de M. Winterkorn aurait été proposée dès le mois d'avril. (AUTOMOBILWOCHE, FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG, HANDELSBLATT 5/9/15, REUTERS, AUTOMOTIVE NEWS EUROPE 6/9/15)

Cindy Lavrut