M. Piëch a été poussé à démissionner

Ferdinand Piëch, qui était président du conseil de surveillance de Volkswagen depuis 2002, a été poussé à démissionner, après avoir été désavoué par le conseil, qui a soutenu Martin Winterkorn, président du groupe allemand, dans la crise de gouvernance qui opposait les deux hommes. M. Piëch va être remplacé provisoirement à la tête du conseil de surveillance par Berthold Huber, vice-président de l'organe de contrôle et ancien président du syndicat IG Metall. (Ensemble de la presse)

Cindy Lavrut