M. Osterloh (Volkswagen) estime qu'une nouvelle structure est nécessaire

Bernd Osterloh, président du comité d’entreprise du groupe Volkswagen, estime qu’une nouvelle structure est nécessaire avant de penser à nommer un président du conseil de surveillance permanent. Actuellement, Berthold Huber occupe ce poste par intérim. M. Osterloh veut ainsi entamer un débat sur la structure de l'entreprise. Ses déclarations font suite à la crise de gouvernance qui a conduit à la démission de Ferdinand Piëch (cf. revue de presse du 27/4/15).Martin Winterkorn, président du directoire, aurait promis une restructuration d'ici au mois d'octobre. Dans le cadre de cette future restructuration, M. Osterloh appelle à une plus grande centralisation du pouvoir au sein du groupe allemand. Il souhaiterait également réduire le nombre de membres du directoire (cf. revue de presse du 22/5/15). (AUTOMOTIVE NEWS EUROPE 3/6/15)

Cindy Lavrut