M. Neumann (Opel) a démissionné

Comme annoncé dans l'analyse de presse du 12/6/17, le président d’Opel Karl-Thomas Neumann a officiellement démissionné hier, avec effet immédiat (n'attendant donc pas que la reprise d'Opel par le Groupe PSA soit finalisée, contrairement à ce que laissait entendre la presse allemande hier). Il sera remplacé à la tête de la marque à l’éclair par l’actuel directeur financier, Michael Lohscheller, dont la nomination a été approuvée par le patron de PSA, Carlos Tavares (voir rubrique France). M. Neumann n'a pas expliqué les raisons de son départ, mais a indiqué dans un communiqué qu'il n'avait « aucun doute sur le fait qu'Opel sortira encore plus fort » de son acquisition par PSA.M. Neumann laisse derrière lui un bilan mitigé, étant donné qu'il n'a pas pu ramener Opel à l'équilibre financier (voire aux bénéfices). Néanmoins, les pertes du constructeur ont pu être nettement réduites et la marque cesse de perdre des parts de marché. La gamme a également été rajeunie, notamment avec l'introduction des Mokka et Adam. Par ailleurs, une fois la reprise d'Opel finalisée, le groupe PSA donnera à la marque 100 jours pour présenter un plan de redressement. Le nouveau président d'Opel, M. Lohscheller, en tant qu'ancien directeur financier, est le mieux placer pour passer en revue les structures de coût d'Opel. (AFP, JOURNALAUTO.COM, AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, AUTOMOBILWOCHE, FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG, HANDELSBLATT, SPIEGEL, SÜDDEUTSCHE ZEITUNG, ZEIT 12/6/17)

Cindy Lavrut