Lors de son audition hier par une sous-commission de la Chambre des Représentants...

Lors de son audition hier par une sous-commission de la Chambre des Représentants dans le cadre de l'enquête sur le rappel de millions de voitures dotées de contacteurs d'allumage défectueux, la directrice générale de General Motors Mary Barra a promis de trouver les raisons expliquant pourquoi il a fallu tant d'années au constructeur pour annoncer un défaut de fabrication de ses voitures. Elle a souligné que les erreurs regrettables qui avaient pu être commises par le passé ne reflétaient pas la culture d'entreprise actuelle, et annoncé le recrutement d'un avocat de renom, Kenneth Feinberg, pour aider le groupe à évaluer la réponse à apporter aux familles des victimes. (Ensemble de la presse)

Frédérique Payneau