Linda Jackson estime que Citroën doit se différencier

Dans un entretien accordé au FIGARO (15/1/15), la directrice générale de Citroën Linda Jackson explique que les bons résultats enregistrés par la marque en 2014 sont la preuve que le repositionnement de Citroën présenté en février dernier est pertinent. « Tous les nouveaux modèles que nous avons lancés, et qui s’inscrivent dans cette stratégie, ont fait mieux que les objectifs que nous avions fixés. C’est le cas du C4 Picasso, qui est une clé de notre réussite et qui est devenu leader de son segment en Europe, du nouveau Jumper, de la C1 et, bien sûr, du C4 Cactus. En Chine aussi, nous avons connu de beaux succès, avec la C-Elysée vendue à plus de 100 000 exemplaires l’an dernier, ou encore la C4L », se félicite-t-elle.

« Citroën doit se différencier. Nous voulons aussi apporter une technologie utile, celle qui compte vraiment. Enfin, côté services, nous voulons aussi innover, à la fois sur des solutions de financement, où nous avons créé des offres qui sont de véritables packages. Dans nos concessions enfin, nous voulons réduire le stress, instaurer un climat de transparence », ajoute la dirigeante.

« Il n’y a pas beaucoup de constructeurs qui ont lancé autant de nouveaux modèles que nous ces derniers dix-huit mois. 2015 sera la première année pleine pour quatre d’entre eux, et cela va porter nos volumes et notre rentabilité. Par ailleurs, en décembre, nous avons dévoilé la nouvelle gamme C4 et lancé un petit SUV en Chine, le C3-XR. Nous continuons à travailler sur de nouveaux modèles, là où il apparaîtra qu’il y a des opportunités de marchés, et dans l’esprit du C4 Cactus très emblématique pour nous. Citroën doit être une marque qui étonne. Je sais que tout le monde dit cela, mais, nous, nous avons une histoire qui prouve que nous en sommes capables », conclut Mme Jackson.

Alexandra Frutos