Les voitures sans rétroviseurs sont pour bientôt

La Commission économique des Nations unies pour l'Europe (CEE-ONU), basée à Genève, devrait bientôt autoriser les constructeurs à concevoir et vendre des voitures sans rétroviseurs, en les remplaçant par des systèmes de caméras communiquant avec un écran de bord. L'amendement en négociation doit encore être discuté lors d'une réunion à la fin du mois et « devrait être adopté courant 2015 », précise Jean-Loup Marduel, directeur de l'Utac, qui suit de près les négociations en tant qu'organisme chargé de l'homologation des véhicules en France. Une fois adopté, l'amendement sera ensuite décliné au niveau européen, pour une application qui pourrait intervenir en 2015-2016. « A moins d'un gros bug, on verra les premières voitures à horizon 2016-2017 », estime M. Marduel. (Echos)

Alexandra Frutos