Les voitures autonomes ne devraient pas connaître un réel essor avant 2040

Selon une étude réalisée par la Deutsche Bank, les voitures autonomes ne devraient pas connaître un réel essor avant 2040, principalement en raison des énormes défis technologiques que pose la conduite autonome.Par ailleurs, les analystes de la Deutsche Bank qui ont menée cette étude estiment également que les constructeurs d'automobiles, du fait de leurs compétences technologiques, pourront concurrencer des géants de l'industrie numérique, tels que Google et Apple. Cela tient également au fait qu'il est difficile pour ces entreprises informatiques de produire des véhicules. Les groupes informatiques ont plus d'opportunités de développement sur le marché des données, estime la Deutsche Bank.Enfin, l'étude de la Deutsche Bank considère que la connectivité des voitures ne nécessitera pas des aides gouvernementales, contrairement à l'électromobilité. En effet, le surcoût des composants nécessaires à la connectivité des véhicules est nettement inférieur à celui nécessaire à leur électrification. (SPIEGEL, AUTOMOBILWOCHE 19/6/17)

Cindy Lavrut