Les ventes semestrielles du groupe Renault ont progressé de 4,3 % à l'international

Les ventes du groupe Renault ont progressé de 4,3 % à l'international au premier semestre. Ses ventes mondiales se sont établies à 1 302 854 unités (- 1,9 %), dont 1 062 280 pour la marque au losange (- 4,6 %), 211 438 pour Dacia (+ 16,5 %) et 29 136 pour Renault Samsung Motors (- 12,4 %).

L’international a représenté 49,6 % des ventes mondiales du groupe (+ 2,9 points), à 646 274 unités. La Russie est devenue son deuxième marché devant le Brésil et la deuxième marque du pays. En Inde, Renault a réalisé une véritable percée grâce au Duster et est devenu la première marque européenne, avec une part de marché de 2,5 %, contre 0,3 % au premier semestre de 2012. Dans la région Euromed, les ventes du groupe ont progressé de 6,7 %, à 196 543 unités, représentant une part de marché de 15,4 % (- 0,2 point).

En Europe, le groupe Renault a écoulé 656 580 véhicules sur les six premiers mois de l’année (- 7,3 %), maintenant sa part de marché à 9,2 % (- 0,1 point).

La croissance du marché automobile mondial devrait se poursuivre en 2013, avec une hausse de 2 %, contre 3 % prévus en début d’année. Cette évolution marque le ralentissement de la croissance dans certains pays émergents, alors que l’Europe s’oriente toujours vers une baisse de marché de 5 %, avec un marché français en baisse de 8 %, contre 5 % prévus jusqu’à présent, explique Renault. « Le renouvellement des gammes produit du groupe est maintenant largement engagé et commence à porter ses fruits sur l’ensemble des marchés. L’accroissement de nos capacités industrielles à l’international, ainsi que la pertinence et l’attractivité de notre offre, doivent nous permettre de dépasser en 2013 notre volume de ventes mondiales 2012 et de regagner des parts de marché en Europe, sous réserve que les marchés européens et français ne se dégradent pas plus », indique le directeur commercial Jérôme Stoll. (COMMUNIQUE DE PRESSE RENAULT°12/7/13)

Alexandra Frutos