Les ventes mondiales du groupe Volkswagen ont reculé de 3,5 % en octobre

Les ventes mondiales du groupe Volkswagen ont reculé de 3,5 % en octobre, à 831 300 unités. Les ventes de la marque éponyme ont pour leur part diminué de 5,3 %, à quelque 490 000 unités. Cette baisse est à imputer au scandale des moteurs truqués, mais aussi à de mauvaises performances sur les marchés émergents (Brésil et Russie en tête). Par marques, Porsche a accru ses ventes de 18 % le mois dernier et Audi de 2 %, tandis que les ventes de Skoda et de Seat ont baissé de 2,7 % et de 3,1 % en octobre, respectivement. Par régions, le groupe Volkswagen a accru ses ventes en Chine de 1,6 % en octobre, mais a subi une baisse de ses ventes de 1,5 % en Europe. En outre, au Brésil et en Russie, les ventes du groupe allemand ont chuté de 47 % et 31 % respectivement le mois dernier. En revanche, aux Etats-Unis, les ventes des marques Volkswagen, Audi et Porsche, ont augmenté de 5,7 % en octobre.Sur 10 mois, le groupe Volkswagen a vu ses ventes baisser de 1,7 %, à 8,26 millions d'unités. (AFP, AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, SPIEGEL, DETROIT NEWS 13/11/15, INTERNATIONAL NEW YORK TIMES 14/11/15, ECHOS 16/11/15)Par ailleurs, malgré cette baisse des ventes et le scandale qui affecte le groupe, Stephan Weil, Ministre-Président du Land de Basse-Saxe et membre du conseil de surveillance de Volkswagen, a déclaré que la survie du groupe allemand et sa capacité à investir pour l'avenir ne sont pas menacées.M. Weil a notamment indiqué qu'il y avait un « consensus » parmi les instances dirigeantes de Volkswagen, concernant la nécessité de continuer à investir dans des projets d'avenir. « Le pire que Volkswagen pourrait faire maintenant serait de remettre en cause sa compétitivité en faisant des économies à outrance », a déclaré M. Weil. (AFP 13/11/15)

Cindy Lavrut