Les ventes des constructeurs chinois en Russie ont diminué

Selon les chiffres de l’AEB (association des entreprises européennes en Russie), les ventes des constructeurs chinois en Russie ont diminué au cours des 8 premiers de l’année.

Ainsi, Lifan a vu ses ventes reculer de 28 % en août (à 1901 unités) et de 17 % sur 8 mois (à 13 912 unités).

Geely a pour sa part vendu 2 776 véhicules en Russie en août (- 56 %) et 11 897 unités sur 8 mois (- 31 %).

Chery a subi une baisse de ses ventes de 33 % en août (à 1 077 unités) et de 13 % sur 8 mois (à 11 446 unités).

FAW a de son côté vu ses ventes sur le marché russe diminuer de 59 % le mois dernier (à 230 unités) et de 25 % sur 8 mois (à 2 164 unités).

Changan a lancé ses ventes en Russie cette année, d'où l'absence de variation. Néanmoins, les volumes sont restés bas, avec 102 unités écoulées en août et 665 unités sur 8 mois.

Ces baisses sont inquiétantes pour les constructeurs chinois, car la Russie est leur premier marché à l'exportation. C'est pourquoi ils continuent leurs investissements dans le pays, afin d'y étendre leurs activité.

Ainsi, Great Wall et Lifan construisent des usines dans le pays et ont investi pour cela 3,2 milliards de yuans (405 millions d'euros) et 930 millions de yuans (118 millions d'euros), respectivement. (AUTOMOTIVE NEWS CHINA 23/9/14)

Cindy Lavrut