Les ventes de voitures neuves en Espagne ont bondi de 26,1 % en février

Les ventes de voitures neuves en Espagne ont bondi de 26,1 % en février, à 86 717 unités, toujours portées par la prime à la casse, indique l’ANFAC (Association des constructeurs en Espagne), précisant qu'il s'agit du "meilleur chiffre pour ce mois depuis 2010". Sur les deux premiers mois de l'année, le marché affiche ainsi une hausse de 26,7 %, à 154 836 unités.

Les ventes aux particuliers ont progressé de 24,9 % le mois dernier, à 44 956 unités, et de 26,7 % sur deux mois, à 85 946 unités. Celles aux entreprises ont augmenté de 24,3 % en février, à 19 495 unités, et de 23,1 % sur deux mois, à 37 973 unités. Enfin, les ventes aux loueurs ont crû de 30,4 % le mois dernier, à 22 266 unités, et de 31,1 % sur deux mois, à 30 917 unités.

Par marques, Seat a dominé le marché espagnol en février, avec 9 329 voitures vendues, suivi de Volkswagen (7 771), d'Opel (7 123, de Peugeot (5 598), de Renault (5 331) et de Citroën (5 313). Par modèles, la Seat Ibiza a été le véhicule le plus vendu sur le marché espagnol le mois dernier, avec 4 154 unités écoulées, suivie de la Seat León (3 667) et de la Citroën C4 (3 189).

"Février est le dix huitième mois consécutif de hausse des ventes", se félicite l'ANFAC, ajoutant que cette tendance est "principalement générée par le plan PIVE", mis en place à l'automne 2012 par le gouvernement espagnol et régulièrement renouvelé depuis.

La septième édition du plan a été approuvée en Conseil des ministres vendredi dernier, ce qui devrait permettre au secteur d'enregistrer "son meilleur chiffre" depuis 2010 au premier trimestre, estime la fédération.

"Malgré les fortes croissances favorisées par le Plan PIVE, nous ne sommes pas encore parvenus à atteindre le niveau potentiel du marché, ni même à dépasser le million d'unités, ce qui était habituel dans les années qui ont précédé la crise de 2008", regrette toutefois l'ANFAC. (COMMUNIQUE ANFAC, AFP, EL MUNDO 2/3/15)

Juliette Rodrigues