Les ventes de véhicules neufs en Chine ont été quasiment stables

Selon les chiffres de la CAAM (association des constructeurs d'automobiles en Chine), les ventes de véhicules neufs en Chine ont été quasiment stables au mois de mai, à 2,1 millions d’unités (- 0,1 %). Sur 5 mois, le marché automobile chinois a progressé de 3,7 %, ce qui montre un ralentissement de la croissance chinoise, les ventes de véhicules neufs ayant augmenté de 13,7 % en 2016.Ce ralentissement est dû à la décision du gouvernement chinois de porter à 7,5 % la taxe à l'achat sur les voitures d'une cylindrée inférieure ou égale à 1,6 l. Cette taxe avait été abaissée à 5 % en 2015, ce qui avait dopé les ventes de ce type de voitures, qui représentent plus de 70 % du marché.Par ailleurs, les ventes de voitures particulières se sont à elles seules établies à 1,75 million d'unités en mai (- 2,6 %), particulièrement impactées par la taxe à 7,5 %. Dans le détail, 714 800 véhicules de loisir ont été vendus l'an dernier (+ 13 %), ainsi que 838 700 berlines (- 9,3 %), 149 700 monospaces (- 17 %) et 48 100 minispaces (- 25 %). Sur les 5 premiers mois de l'année, les ventes de voitures particulières en Chine ont augmenté de 1,5 %, à 9,42 millions d'unités.Enfin, les ventes de véhicules à énergies alternatives (électriques et hybrides) ont augmenté de 28,4 % en mai, à 45 000 unités environ. (AFP 12/6/17, AUTOMOTIVE NEWS CHINA 13/6/17)

Cindy Lavrut