Les ventes de véhicules légers en Russie ont baissé de 8 % en octobre

Selon les données de l’AEB (Association des Affaires Européennes), les ventes de véhicules légers sur le marché russe ont baissé de 8 % en octobre, à 234 481 unités, et de 7 % sur les dix premiers mois de l’année 2013, à 2 281 181 unités.

Les ventes de Renault, notamment, ont augmenté de 9 % en octobre, à 18 413 unités, et de 12 % sur dix mois, à 173 494 unités, tandis que celles de PSA Peugeot Citroën ont diminué de 19 % le mois dernier (à 5 118 unités) et de 20 % sur dix mois (à 52 770 unités).

Lada est resté numéro un sur le marché russe en octobre, avec 37 484 immatriculations (- 25 %), suivi de Kia (17 609 unités, + 5 %), de Renault (18 413, + 9 %), de Hyundai (15 834, + 8 %), de Chevrolet (14 576, - 22 %), de Toyota (12 831, + 9 %), de Volkswagen (12 625, - 11 %) et de Nissan (12 228, - 1 %).

"La tendance principale - des ventes décevantes - reste inchangée. Nous ne voyons aucun signe d'amélioration ni de nouvelle détérioration. Il devient clair que la stabilisation du marché tant attendue a peu de chance d'intervenir avant la fin de 2013", a commenté Joerg Schreiber, président du comité des constructeurs automobiles de l’AEB.

Le mois dernier, l’Organisation avait revu en baisse ses prévisions ; elle table désormais un marché de 2,79 millions d’unités pour l’ensemble de l’année 2013, en baisse de 5,1 % par rapport à 2012, avec un quatrième trimestre à 740 000 unités, proche des 748 000 unités du dernier trimestre de 2012.

L’an passé, à l’inverse de la plupart des pays européens, le marché automobile russe avait connu une croissance de 11 %, atteignant le niveau record de 2,93 millions d’unités. Toutefois, les ventes ont subi, en mars, leur premier recul en glissement annuel depuis trois ans, et restent orientées à la baisse. (COMMUNIQUE AEB, AFP 8/11/13, RIA NOVOSTI 12/11/13)

Juliette Rodrigues