Les ventes de véhicules hybrides et électriques ont marqué le pas en mars


Depuis le début de l’année, les ventes de véhicules hybrides étaient relativement stables (+ 1,3 % en janvier ; + 1,6 % en février) et insensibles à l’évolution du marché. Ce n’est pas le cas en mars avec un net recul (- 13 %), alors que le marché a progressé de 8,9 %. Ce recul sur le mois entraîne également une baisse sur l’ensemble du premier trimestre pour les véhicules hybrides (- 4,2 %, à 11 500 unités). Leur part de marché se situe à 2,6 % sur trois mois et à 2,2 % sur le mois de mars (soit 3 900 immatriculations).

Les ventes de véhicules électriques ont également connu une baisse importante en mars (- 47 %), ce qui accentue les baisses des deux mois précédents (- 32 % au cumul). Le principal recul vient de la Renault Zoé (- 76 %) avec 255 immatriculations en mars, contre 1 089 l’an dernier ; il s’explique en partie par un effet de base, mars 2013 étant un mois particulièrement élevé avec près de 500 livraisons alsaciennes, la région offrant à l’époque une prime de 5 000 euros (en plus des 7 000 euros de l’Etat) à condition que les immatriculations aient lieu avant fin mars 2013. Il n’en reste pas moins que les niveaux de ventes sont loin de ce qui avait été anticipé au moment de son lancement. « La vente d’un véhicule électrique est en effet beaucoup plus difficile avec en moyenne deux heures et demi contre trente minutes pour un véhicule thermique. C’est un travail de fond que nous allons continuer », explique Bernard Cambier, directeur du commerce France de Renault. Il annonce une reprise des commandes de Zoé en mars avec 500 unités sur le mois, soit un niveau nettement supérieur à la moyenne des mois précédents plutôt autour de 150. Les efforts de marketing et de communication de Nissan commencent également à payer avec une croissance de 49 % des immatriculations de la Leaf, à 146 unités en mars. La BlueCar bénéficie du développement de l’offre du dispositif « Autolib », avec 194 immatriculations en mars (soit quatre fois plus qu'en mars 2013). La BMW i3, nouvelle venue sur le marché, représente quant à elle 27 immatriculations, soit le même niveau que Tesla Model S (25). (AUTOACTU.COM 7/4/14)

Alexandra Frutos