Les ventes de véhicules d'occasion ont augmenté de 16,3 % en Chine

En 2014, les ventes de véhicules d’occasion ont augmenté de 16,3 % en Chine, à 6,05 millions d’unités. On compte dans le pays un véhicule d’occasion vendu pour quatre véhicules neufs écoulés.Le marché de l'occasion commence seulement à se développer en Chine, étant donné que le marché automobile a décollé il y a dix ans environ. A l'époque, les Chinois achetaient leur premier véhicule et n'avaient donc pas de modèle à revendre. Encore aujourd'hui, 65 % des acheteurs d'automobiles en Chine sont des primo-acquérants.Par ailleurs, les particuliers et les petits revendeurs non agréés représentent encore 95 % des ventes de véhicules d'occasion. Le marché de l'occasion offre donc un fort potentiel de développement pour les constructeurs. Ainsi, Nissan, Audi et Volvo ont établi une liste de garanties sur les voitures d'occasion revendues dans leurs réseaux, afin de gagner la confiance des consommateurs chinois. De même, Peugeot a mis en place son label « Lion Confiance ».De plus, les véhicules d'occasion, disposant déjà d'une plaque d'immatriculation, échappent aux quotas d'immatriculation mis en place dans plusieurs grandes métropoles chinoises, ce qui peut donc les rendre plus attractifs.En outre, les véhicules d'occasion étant nettement moins chers que les modèles neufs, les constructeurs de haut de gamme y voient un moyen d'attirer une nouvelle clientèle. (AFP 23/4/15)

Cindy Lavrut