Les ventes de véhicules électriques ont progressé de 16,5 % en juin

Avec 1 050 immatriculations en juin, les ventes de véhicules électriques ont progressé de 16,5 %. Le segment est resté dominé par la Renault Zoé, avec 641 immatriculations, représentant 61 % de ce marché. Sur l’ensemble du premier semestre, les ventes de véhicules électriques ont toutefois baissé de 10 %, à 4 306 unités.

Si on regarde en détail les ventes de juin, la progression enregistrée est essentiellement due à l’élargissement de l’offre et à la croissance de la Nissan Leaf, qui a adopté le modèle de commercialisation Renault avec location de batterie. La Leaf a ainsi progressé de 83 %, à 172 unités.

L’animation de ce segment vient également du lancement de la Tesla Model S, qui a représenté 45 immatriculations en juin (après déjà 43 en mai), montrant la pertinence de son offre sur le segment des véhicules sportifs de haut de gamme. L’autre facteur de croissance est la reprise du déploiement de l’offre d’autopartage de Bolloré, qui a immatriculé 82 BlueCar le mois dernier, alors qu’aucune immatriculation n’avait été enregistrée en juin 2013. Sont également en hausse, mais sur de faibles volumes, les ventes des Smart Fortwo électrique (47 unités en juin), Citroën C-Zéro (19 unités), Peugeot iOn (16 unités) et VW Up électrique (14 unités). La BMW i3 électrique a représenté 13 immatriculations, soit nettement moins que sa version hybride avec 54 immatriculations.

Le changement au 1er juillet du calcul du bonus pour les véhicules en location devrait notamment faire revenir les entreprises sur l’achat de véhicules électriques, ceux-ci redevenant compétitifs. La situation juridique a également pesé sur les ventes de véhicules hybrides (le montant du bonus étant limité à 8,25 % des loyers) avec encore en juin un recul de ce segment de 24,4 %, à 3 511 immatriculations. Sur les 6 premiers mois, les immatriculations de véhicules hybrides ont baissé de 6,7 %, à 21 502 unités. Ce recul touche principalement la Toyota Yaris, dont les volumes ont reculé de 44 %, à 925 unités en juin. L’impact de la limitation du bonus étant moindre sur la Toyota Auris (compte tenu de loyers plus élevés), ses volumes ont augmenté de 23,8 % en juin, à 1 044 unités, représentant la première vente sur ce segment. (AUTOACTU.COM 7/7/14)

Alexandra Frutos