Les ventes de véhicules industriels devraient reculer en France en 2013

Les immatriculations de camions et de tracteurs devraient reculer cette année en France, annonce l'Observatoire du véhicule industriel de BNP Paribas. L'OVI, qui a revu à la baisse ses prévisions pour le marché en 2013, table à présent sur un recul de 8 % des immatriculations de tracteurs, à 22 000 unités, et de 6 % pour les camions de plus de 3,5 tonnes, à 18 500 unités, soit un total de 40 500 unités. Un point bas avait été atteint en 2009-2010 avec un peu plus de 35 000 véhicules immatriculés.

Depuis le début de l’année, « la dégradation économique globale s'avère plus importante que prévu et ne fait que confirmer l'ampleur du choc subi par l'économie européenne et ses conséquences à long terme », explique l’observatoire. De plus, l'année va être marquée par l'entrée en vigueur en France au 1er octobre de l’écotaxe poids lourds, et au niveau européen de la norme environnementale Euro-6. L'arrivée de la première « intervient simultanément à une période de fort recul d'activité et est susceptible d'amplifier la dégradation de la rentabilité du secteur », avertit l'OVI.

Le secteur connaît par ailleurs de nombreuses défaillances d'entreprises en ce début d'année, à « un niveau très proche de celui constaté en 2009 au plus fort de la crise. Sur les trois dernières années ce sont près de 3 500 entreprises par an qui sortent du secteur » et le mouvement de concentration s'y poursuit, alerte l’OVI. (AFP 26/6/13)

Alexandra Frutos