Les ventes à entreprises se tassent

Le marché du véhicule d'entreprise continue de croître, mais à un rythme moins élevé. Les dernières données traitées par l'Observatoire du véhicule d'entreprise (OVE) indiquent qu'il a vu sa progression passer de 13,3 % à fin juin à 9,9 % à fin septembre, les neuf premiers mois de l'année ayant donné lieu à l'immatriculation de 572 241 VP+VUL. La hausse a été de 10,8 % dans les VP et de 8,6 % dans les VUL.

Pour ce qui est des motorisations, et toujours sur les neuf premiers mois de l'année, le marché du véhicule d'entreprise a comptabilisé l'immatriculation de 492 576 VP+VUL roulant au diesel (+ 8,2 %) et l'immatriculation de 61 616 VP+VUL roulant à l’essence (+ 31,7 %). Les modèles tout électriques ont fait l’objet de 6 657 immatriculations, en hausse de 38,6 %.

« L'hybride continue, lui, de s'enfoncer », souligne l'OVE. Sur les neuf premiers mois de l'année, il n'a représenté que 10 849 immatriculations sur le marché du véhicule d'entreprise, en recul de 16,8 %. « Sans doute faut-il y voir une conséquence de la poursuite de la nouvelle fiscalité automobile, moins favorable aux hybrides », analyse l'observatoire. (JOURNALAUTO.COM 11/10/16)

Alexandra Frutos