Les véhicules à moteur thermique devraient rester largement majoritaires dans les 25 années à venir

Selon une étude réalisée par l'association de l'industrie pétrolière allemande, les véhicules à moteur thermique devraient rester largement majoritaires dans les 25 années à venir. En effet, d'ici à 2040, 85 % des véhicules neufs vendus devraient encore être dotés de moteurs à essence ou diesel.

En revanche, les émissions de CO2 de ces moteurs devraient progressivement diminuer. En effet, elles devraient passer à 95 g/km d'ici à 2020, puis à 70 g/km d'ici à 2030 et enfin à 45 g/km d'ici à 2040.

Outre les véhicules dotés de moteurs à combustion, l'association de l'industrie pétrolière allemande estime que les modèles hybrides sont les plus à même à se développer dans un avenir proche. (AUTOMOBILWOCHE 15/9/13)

Cindy Lavrut