Les usines tournent encore au ralenti en Europe

Les usines tournent encore au ralenti en Europe. En 2013, « leur taux d’utilisation a continué à décliner, passant de 69 % en 2012 à 68 % », indique Jean-Michel Prillieux, directeur du marché automobile chez le consultant Inovev. Ce taux d’utilisation prend en compte les usines d’Europe occidentale, qui « sont celles qui tournent le moins », mais aussi celles d’Europe de l’Est, de Russie et de Turquie. Il s’agit de la sixième année consécutive de baisse.

L’année 2014 devrait marquer une « amélioration du taux d’utilisation » grâce à la fermeture de plusieurs sites, notamment ceux de Ford à Southampton et Genk et d’Opel à Bochum, qui représenteront 500 000 unités de moins dans la capacité de production européenne, mais aussi grâce à la reprise des immatriculations. L’amélioration des capacités d’utilisation, que M. Prillieux évalue entre « 1 % et 2 % supplémentaires » cette année, sera toutefois insuffisante pour rétablir la rentabilité de l’industrie automobile européenne. « Une usine doit tourner entre 75 % et 80 % pour atteindre son point mort, ce ce ne sera pas le cas cette année », estime le consultant. (FIGARO 19/3/14)

Alexandra Frutos