Les syndicats de Hyundai et Kia ont appelé à des arrêts de travail

Les syndicats représentant les ouvriers de Hyundai et Kia en Corée du Sud ont appelé à des arrêts de travail cette semaine pour protester contre la décision du groupe automobile coréen de racheter un terrain dans le quartier de Gangnam à Séoul pour la somme de 10 milliards de dollars (voir la revue de presse du 19/9/14). Ils demandent que le groupe renonce à ce projet. (AUTOMOTIVE NEWS 23/9/14)

Frédérique Payneau