Les sites allemands d'Opel se prononceront séparément sur le plan de redressement

Le syndicat IG Metall a fait savoir que les sites allemands d'Opel se prononceront séparément sur l'accord portant sur le plan de redressement conclu le 28 février (cf. revue de presse du 1/3/13). Le comité d'entreprise et les représentants syndicaux de l'usine de Bochum ont fait savoir qu'ils ne prendraient pas part à ce vote. (AUTOMOBILWOCHE 13/3/13)

Cindy Lavrut