Les salariés de l'usine d'Opel à Bochum réclament une convention collective

Les salariés de l'usine d'Opel à Bochum réclament une convention collective réglementant la fermeture du site, prévue en fin d'année. Près d'un millier d'employés ont ainsi manifesté hier (interrompant la production durant trois heures), afin d'obtenir des offres de reclassement, des formations ou encore des indemnités de licenciement clairement définies. Opel produit encore 560 voitures par jour à Bochum. (AUTOMOBILWOCHE, HANDELSBLATT 24/3/14)

Cindy Lavrut