Les salariés de l'usine d'Opel à Eisenach ont approuvé l'accord sur le plan de redressement de la marque

Les salariés de l’usine d’Opel à Eisenach ont approuvé, à 89,7 %, l’accord sur le plan de redressement de la marque. Les employés de ce site étaient les derniers à voter.

Les usines de Rüsselsheim, Kaiserslautern et Dudenhofen avaient déjà avalisé cet accord le 17 mars (cf. revue de presse du 18/3/13) et seule l’usine de Bochum l’a rejeté (cf. revue de presse du 22/3/13).

Le plan de redressement indique que l'usine d'Eisenach accueillera la production de modèles Opel après 2015. Le site emploie environ 1 600 personnes actuellement.

Le plan d'avenir inclut également le renoncement à des licenciements économiques jusqu'en 2016, en échange de quoi les salariés ont accepté un gel des salaires. (HANDELSBLATT, AUTOMOBILWOCHE 26/3/13)

Cindy Lavrut