Les salariés d'Opel à Bochum ont rejeté l'accord sur le plan de redressement

Les salariés d'Opel à Bochum ont rejeté, à 76,1 %, l'accord sur le plan de redressement ; l'usine risque donc de fermer dès 2014. (AFP)

Cindy Lavrut