Les régulateurs de l’UE vont examiner l’offre d’achat de Haldex par Knorr-Bremse

Les régulateurs de l'Union européenne ont indiqué qu'ils examineraient en détail l'offre publique d'achat du Suédois Haldex par Knorr-Bremse, estimant que les concessions faites par l'équipementier allemand étaient insuffisantes. La Commission européenne a dressé une liste le 24 juillet des domaines dans lesquels la concurrence serait réduite aux termes actuels de l'accord, notamment dans les systèmes de freinage électroniques, les freins à disque, les systèmes antiblocage et les systèmes de traitement de l’air.

« Nous voulons assurer que la prise de contrôle de Haldex par Knorr-Bremse ne limite pas la concurrence pour ces composants critiques, ce qui pourrait mener à une baisse de l'innovation, par exemple dans le développement de conduite automatisée, ou à des hausses de prix pour les constructeurs d’automobiles, les gestionnaires de flottes et en fin de compte les consommateurs », a déclaré la Commissaire européenne à la Concurrence Margrethe Vestager.

La Commission décidera avant le 30 novembre s'il faut approuve ou bloque l'accord. (AUTOMOTIVE NEWS EUROPE 24/7/17)

Alexandra Frutos