Les recettes du malus sont restées supérieures aux dépenses du bonus en octobre

Autoactu.com a calculé que les immatriculations d’octobre avaient généré 24,8 millions d’euros de malus, en hausse de 9 %. Coté dépenses pour le bonus, les véhicules électriques ont coûté 9,7 millions d'euros le mois dernier, dont 7 millions pour les voitures particulières et 2,7 millions pour les VUL. A cela s’ajoute encore, selon l’estimation faite avec un bonus moyen de 2 500 euros (pour 3 850 véhicules), un coût de 10 millions d’euros pour les véhicules hybrides. Les véhicules thermiques (bonus de 150 euros pour les modèles dont les émissions sont comprises entre 61 et 90 g/km) ont par ailleurs coûté 1,8 million d’euros le mois dernier. Au final, l’excédent pour les immatriculations d’octobre a été de 3,3 millions d’euros, avec 21,5 millions d’euros de dépenses pour 24,8 millions de recettes.

Alexandra Frutos