Les radars automatiques ont flashé 25,6 millions de fois en 2016

En 2016, d’après un bilan établi par la Sécurité routière, les radars automatiques ont flashé 25,6 millions de fois, en hausse de 26,3 %. Et suite à ces photos, 16,05 millions d'avis de contraventions ont pu être envoyés, soit 20,6 % de plus qu'en 2015 (13,3 millions). En conséquence, les recettes liées aux amendes se sont élevées à 920 millions d'euros l’an dernier (+ 18,5 %).

Selon la Sécurité routière, cette progression du nombre de PV est liée la multiplication des radars « chantiers » (181 radars autonomes supplémentaires pour 3,5 millions de flashs), des radars « double-sens » (+ 400 appareils, 2,5 millions de flashs) et des voitures-radars (+ 124 voitures). « Elle s'explique aussi par la forte hausse (+ 40,5 %) des contraventions envoyées aux propriétaires des véhicules immatriculés à l'étranger flashés sur notre territoire, 12 pays fournissant désormais à la France les informations nécessaires ». 2,86 millions PV ont été adressés l'an passé à l'étranger.

En 2016, le taux de disponibilité moyen des 4 398 équipements en service a été de 92,5 % (+ 0,2 %). Six radars fixes, « placés sur des axes très circulants », ont flashé plus de 100 000 fois en douze mois.

La Sécurité routière annonce également que les excès de vitesse supérieurs à 20 km/h ont représenté « 6 % des infractions à la vitesse relevées par le contrôle automatisé ». Le taux de contestation des avis de contravention établis à la suite d'une infraction à la vitesse est quant à lui resté stable par rapport à 2015 et a atteint 1,4 % (3,6 % pour le taux de contestation d'une infraction au feu rouge). (AUTOPLUS.FR 31/7/17)

Alexandra Frutos